Image of a journal and pencil

La tenue d’un journal-U: Un avenir en devenir

Créativité et travail intérieur

Contexte

Ceci est une activité guidée d’écrire dans un journal qui amène les participants à réfléchir sur eux-mêmes afin d'identifier des mesures concrètes. Elle peut être utilisée dans divers contextes, à n'importe quel moment du programme. Comme toute réflexion personnelle, elle peut susciter de fortes émotions au sein du groupe et doit être planifiée avec intention, mais cette activité n'oblige pas les participants à partager.

L’activité guidée d’écrire dans un journal mène les participants à travers un processus de réfléchir sur eux-mêmes suivant les différentes phases de cheminement du « U ». Cette pratique permet aux participants d'accéder à des niveaux plus profonds de connaissance de soi, et de relier cette connaissance à des actions concrètes.

L’activité guidée d’écrire dans un journal mène les praticiens à travers un processus d'auto-réflexion qui passe par le processus en « U ». Ce processus permet aux participants d'accéder à un niveau de réflexion plus profond que dans un processus d’utiliser un journal sans guide et d'identifier des actions concrètes.

La tenue d’un journal peut être utilisée dans toutes les phases du processus en « U », surtout pendant les étapes nommés « sensing » ou autrement dit en français, sentir ou ressentir et de ce qu’on appelle « presencing », un mot anglais qui est basé sur la notion d’être présent

Les usages et résultats: 

  • Accéder à des niveaux plus profonds d'autoréflexion et de connaissance.
  • Apprendre à utiliser la tenue d'un journal comme outil de réflexion.
  • Relier l'autoréflexion à des mesures d'action concrètes
  • À utiliser avec... des pratiques de sensibilisation ou de l'incarnation.

La durée:

  • Un minimum de 45 minutes est nécessaire. Selon le contexte du processus, on peut prendre jusqu’à 60 ou 90 minutes.

Les gens et le lieu

  • L'exercice d’écrire dans un journal peut être utilisé dans des groupes de toutes tailles. Il suit la phase nommée « co-sensing », ce qui signifie que les participants sont déjà passé la partie gauche du processus en U.
  • Il est important que la salle soit calme et qu'aucun bruit ni autre distraction ne vienne interrompre les participants.

Matériel requis

  • Un stylo et du papier pour chaque participant

Les principes

  • La tenue d'un journal est un processus personnel. Ne demandez jamais aux participants de partager leurs notes en public.
  • Après la pratique de noter dans le journal, vous pouvez créer une occasion de réfléchir à l'expérience de la journalisation. Une fois encore, insistez sur le fait que les participants décident de ce qu'ils veulent partager.
  • La tenue d'un journal signifie que l'on réfléchit à l'écriture, que l'on ne pense pas et que l'on réfléchit, puis que l'on rédige sa réflexion. Avec l'instruction, insistez sur le fait que les participants doivent simplement commencer à écrire et voir ce qui en ressort.

Étape 1: La préparation

Préparez un espace calme qui permette à chaque participant d'entrer dans un processus d'autoréflexion sans distractions.

Étape 2 : Les questions guidées pour le journal

Lisez les questions les unes après les autres ; invitez les participants à écrire dans leur journal guidé par la question correspondante. Passez par les questions une par une. Passez à la question suivante lorsque vous sentez que la majorité du groupe est prête. Ne donnez pas trop de temps aux participants. Il est important de se mettre dans le rythme et de ne pas trop réfléchir.

Les questions guidées pour le journal:

  1. Les défis: Regardez-vous comme si vous étiez une autre personne : Quels sont les 3 ou 4 défis ou tâches les plus importants que votre vie (professionnelle et non professionnelle) présente actuellement?

  2. Soi-même Écrivez 3 ou 4 faits importants de vous-même. Quelles sont les réussites importantes que vous avez accomplies ou les compétences que vous avez développées dans votre vie (exemples : élever des enfants ; terminer ses études ; savoir écouter)?

  3. Soi émergent: Quelles sont les 3 ou 4 aspirations importantes, domaines d'intérêt ou talents non développés sur lesquels vous aimeriez vous concentrer davantage dans votre avenir (exemples : écrire un roman ou des poèmes, lancer un mouvement social, porter votre travail actuel à un niveau supérieur)?

  4. La frustration: Qu'est-ce qui vous frustre le plus dans votre vie professionnelle et/ou personnelle actuelle?

  5. L'énergie: Quelles sont vos sources d'énergie les plus vitales? Qu'est-ce que vous aimez?

  6. La résistance intérieure: Qu'est-ce qui vous retient? Décrivez 2 ou 3 situations récentes (dans votre travail ou votre vie personnelle) où vous avez remarqué qu'une des trois voix suivantes s'est manifestée, vous empêchant d'explorer plus profondément la situation dans laquelle vous vous trouviez:
    • La voix du jugement : ne garder pas un esprit ouvert (télécharger au lieu de demander).
    • La voix du cynisme : ne pas ouvrir son cœur (se déconnecter au lieu d'entrer en relation).
    • La voix de la peur : bloquer votre volonté ouverte (s'accrocher au passé ou au présent au lieu de le lâcher).
  1. La rupture: Au cours des deux derniers jours et des dernières semaines, quels nouveaux aspects de Vous-même avez-vous remarqués? Quelles nouvelles questions et quels nouveaux thèmes vous viennent à l'esprit?
  2. Votre communauté:Qui fait partie de votre communauté, et quels sont leurs plus grands espoirs en ce qui concerne votre avenir? Choisissez trois personnes ayant des perspectives différentes sur votre vie et explorez leurs espoirs pour votre avenir (exemples : votre famille ; vos amis ; un enfant sans parents dans la rue sans accès à la nourriture, au logement, à la sécurité ou à l'éducation). Que pourriez-vous espérer si vous étiez à leur place et si vous regardiez votre vie à travers leurs yeux?

  3. L'hélicoptère: Observez vous-même d'en haut (comme si vous étiez dans un hélicoptère). Que faites-vous? Qu'essayez-vous de faire à cette étape de votre parcours professionnel et personnel?

  4. Imaginez que vous puissiez faire une avance rapide jusqu'aux tout derniers moments de votre vie, lorsqu'il est temps pour vous de partir. Regardez maintenant le parcours de votre vie dans son entier. Que voudriez-vous voir à ce moment-là? Quelle empreinte voulez-vous laisser derrière vous sur la planète? De quoi voudriez-vous que les personnes qui vivent après vous se souviennent?

  5. À partir de ce lieu (au futur), regardez votre situation actuelle comme si vous regardiez une autre personne. Essayez maintenant d'aider cette autre personne du point de vue de votre Vous-même du futur le plus élevé. Quel conseil donneriez-vous? Sentez et ressentez ce conseil, puis écrivez-le.

  6. Revenez maintenant au présent et cristallisez ce que vous voulez créer: votre vision et votre intention pour les prochaines 3 à 5 années. Quelle vision et quelle intention avez-vous pour vous-même et votre travail? Quels sont les éléments essentiels de l'avenir que vous voulez créer dans votre vie personnelle, professionnelle et sociale? Décrivez aussi concrètement que possible les images et les éléments qui vous viennent à l’esprit.

  7. L’abandon: Qu'est-ce que vous devriez laisser tomber pour que votre vision devienne réalité? Quelles sont les vieilles choses qui doivent mourir? Quelle est la vieille peau (comportements, processus de pensée, etc.) dont vous devez vous débarrasser?

  8. Les graines:Qu'est-ce qui, dans votre vie ou contexte actuel, fournit les graines de l'avenir que vous voulez créer? Où voyez-vous le commencement de votre avenir?

  9. Le prototypage: Au cours des trois prochains mois, si vous deviez prototyper un microcosme du futur dans lequel vous pourriez découvrir « le nouveau » en faisant quelque chose, à quoi ressemblerait-t-il ce prototype?

  10. Les gens: Qui peut vous aider à faire de vos possibilités futures les plus élevées une réalité? Qui pourraient être vos principaux collaborateurs et partenaires?

  11. L’action:Si vous deviez prendre en charge le projet de concrétiser votre intention, quelles seraient les premières mesures pratiques que vous prendriez au cours des 3 ou 4 prochains jours?

Divisez le groupe en paires, et invitez les participants à réfléchir à leur expérience. Mentionnez à nouveau que la tenue d'un journal est une activité privée et que chaque participant décide de ce qu'il veut partager.